23 mar. 2011

LE COSMOS...L'ÉTERNITÉ (fr. - esp.)


“Qui donc connaît les flux de l’infiniment grand et de l’infiniment petit?”
Victor Hugo (Los Miserables)


“C’est seulement  récemment que des moyens technologiques sans precédent ont permis de mettre au jour les unes après les autres les briques élémentaires qui constituent la matière ordinaire, et en parallèle, de comprendre leurs associations et leurs comportements. En poussant, il est amusant de noter que si les Anciens conféraient au cosmos la proprieté d’éternité que la science moderne lui a ôtée, le proton el l’électron à la base de la constitution de l’Univers semblent bien êtres éternels.

Ils ne subissent pas les assauts du temps, un proton peut nous provenir de sources distantes de milliards d’années-lumières, sans avoir pris une seule ride. L’éternité se cache donc, non dans les profondeurs extrêmes du cosmos, mais au contraire dans l’intimité de la matière. On peut alors se poser la question: comme engendrer du périssable avec de l'éternel?”


Bibliographie :
Le vrai roman des particules élémentaires
Auteur: François Vannucci

en español